Les Editions du chien noir

Maison d'édition indépendante fondée en 2017

Le retour du Saint Jean Baptiste

A partir d'archives, dont des lettres et journaux de voyage, ce roman historique met en scène histoire et épopée, dans la seconde moitié du  Grand Siècle, alors que la seconde Compagnie française des Indes orientales se projette hors du royaume de France . Comme dans le roman de Joseph CONRAD, "Au coeur des ténèbres", les personnages vont à  la rencontre de ce qui est lointain et radicalement étranger, et se révèlent aux autres et à  eux même, sur fond d'un basculement définitif du  monde ancien: émergence de l'individu, essor magistral d'un système marchand qui sera capitaliste et concurrence des Etats européens y tissent la trame du système mondialisé actuel.

VERBATIM

Bien loin de l’azur provençal, sur le versant bleu gris de la France, le port de La Rochelle connaît en ce commencement de 1666, l’effervescence des départs lointains et des paris risqués. Les destinées individuelles s’y agrègent pour former l’un des grands desseins du royaume ; la puissance du monarque se fait chair dans cette multitude hardie et périssable, se fait peau frissonnante dans les mouvements bigarrés des tuniques et casaques, carapace dans le surgissement d’une clameur qui repousse le ressassement de la houle sur les rivages, se constitue comme destin dans le gonflement obéissant des voiles aux ordres et caprices d’un vent soufflé par les joues rebondies d’un chérubin. Le grand siècle se déploie en majesté.

Et toujours ce hourivari des hommes affairés et des animaux bâtés sur les quais et les grèves, qui ne cesse qu’à la nuit tombée, et qui s’éteindra bientôt, après le grand départ, pour que la ville se recroqueville dans sa tranquillité ordinaire. Qu’on en juge : il s’agit de lancer à la poursuite de deux premières flottes parties au négoce dans l’Océan indien et d’un rêve ridant l’eau saline comme un zéphyr, une escadre de dix navires, armée par la Compagnie des Indes.